Un choix cornélien… ou pas

Entendons-nous bien, mon but ici n’est pas de démolir les excellents outils de création de sites internet  que sont Jimdo, Wix, Weebly, etc… En tant qu’informaticien de formation, je trouve ces solutions de création web vraiment fantastiques et très bien réalisées. Par rapport à ce que j’ai connu à mes débuts professionnels dans le web (en 2001…), quelle avancée et facilité pour les webmasters !

De même, loin de moi l’idée de critiquer les professionnels qui proposent ces solutions à leurs clients. Comme moi il ont été amenés à faire un choix et s’y sont tenu.

En tant qu’artisan créateur web, j’ai en effet du effectuer un choix pour réaliser les sites de mes clients. Pour ce faire j’ai mis sur papier certains critères qui me semblaient essentiels :

  • Rapidité d’action: hors de question pour moi de devoir passer des heures et des heures à construire les pages (placer un quelque chose, gauche, l’autre à droite, …). Ça devait être facile car le contenu est primordial et mérite la majorité de mon temps.
  • Modulaire: chaque site est différent et a un but différent. L’outil de développement doit me permettre de répondre à toutes les demandes clients.
  • Personnalisable: dans le même ordre d’idée, chaque site doit représenter l’atmosphère du client.
  • Facile à expliquer: j’aime transmettre mes connaissances et rendre mon client autonome avec son site. Si l’outil de confection est trop compliqué, cette transmission ne peut pas fonctionner correctement

Mon choix s’est rapidement porté sur WordPress en étant passé au tout début sur Joomla.

J’ai pourtant voulu essayer ces solutions telles Jimdo dont j’entendais beaucoup de bien. Après un essai en profondeur, je n’ai pourtant pas changé mon fusil d’épaule.

Voici pourquoi.

WordPress contre Jimdo

Pour cette comparaison, j’ai décidé de me concentrer sur quelques points essentiels

  • L’installation, configuration initiale et coût
  • La création des pages et des menus
  • Les extensions et le design
  • Le référencement

Wordpress contre Jimdo et consorts

Installation, configuration initiale et coût

Sur jimdo, c’est facile, il suffit de créer un compte et hop on peut commencer à construire son site avec une adresse du type xxx.jimdo.com.

Je l’admets c’est simple et rapide 🙂

Bien différencier wordpress.com de wordpress.org !

Oui, même si elles portent le même nom et travaillent avec le même logiciel, il s’agit portant de 2 solutions fort différentes !

Sur WordPress.com, on peut faire pareil que sur jimdo ou Wix et avoir une adresse xxx.wordpress.com. Il est évidemment possible (et obligatoire pour un professionnel…) de lier cette adresse à son nom de domaine.

Sur WordPress.org, il faut tout d’abord récupérer le programme sous forme d’archive (ZIP), la décompresser et l’installer soi-même sur son hébergement.

Ainsi, pour être totalement transparent, dans cet article j’évoquerai uniquement l’utilisation d’un « full WordPress » issu de WordPress.org.

Alors oui en effet, cette solution n’est pas simple de prime abord, il faut se connecter en ftp et tout transférer, configurer une base de données, etc… Mais si vous vous adressez à un professionnel, pourquoi vous tracasser de tout ça? c’est son boulot après tout !

Si malgré tout vous voulez le faire vous-même (est-ce une bonne idée ?), sachez que la plupart des hébergeurs proposent à présent des installations en un clic…

Quel tarif pour l’une ou l’autre solution ?

WordPress nécessite un hébergement + nom de domaine (souvent offert…). Le coût de cet hébergement dépend grandement de votre site, un petit site vitrine peut vous coûter mins de 50€/mois HTVA alors qu’un site E-commerce devra vous orienter vers des solutions plus chère mais plus performantes pour ce genre de site.

Certains vous diront qu’il faudra compter une maintenance en plus.

Je vous répondrai « oui et non ». Maintenir les extensions et votre WordPress à jour est vraiment très facile et rapide lorsque votre webmaster a pris la peine de vous l’expliquer 🙂

Sur Jimdo : 2 offres

  • Jimdopro à 6,50€ HTVA/mois (avec blog + fonctions SEO)
  • JimdoBusiness à 15€ HTVA /mois (avec E-commerce + fonctions SEO « avancées »)

Au niveau des tarifs, les 2 solutions sont donc concurrentielles à priori.

La création des pages et menus ad hoc

Sur Jimdo, tout est visuel. lorsque vous vous connectez sur votre espace personnel, tout est à portée de main via des boutons.

  • Ajouter/modifier la navigation(menu)
  • Ajouter une page
  • Ajouter du contenu (avec des élements  comme du texte, bouton, titres, …)

Personnellement je trouve ça un peu confus au final. A force de vouloir proposer des modèles à chaque clic, ça finit par en être agaçant et brime cette part de créativité pourtant primordiale pour se démarquer.

Sur WordPress, c’est différent de prime abord. La création des menus et des différentes pages et contenus se fait via une console d’administration. C’est moins intuitif au départ, mais c’est très rapide à appréhender. Les mauvaises langues diront que c’est très austère, ce n’est pas super visuel, c’est juste taper du texte et c’est la galère pour mettre un bouton d’appel à action par exemple.

Mais ça c’était avant le thème Divi accompagné du Divi Builder !

Créer des pages sur WordPress est à présent aussi intuitif que sur d’autre plateformes.

Les extensions et le design

Jimdo, tout comme WordPress utilise des thèmes pour afficher le design d’un site. Lorsqu’on utilise Jimdo, on a le choix entre une série de designs prédéfinis. Objectivement, il y en a assez pour pouvoir différencier son site de celui de son voisin et ils sont pour la plupart responsive.

Sur WordPress, il faut aussi choisir un thème, il y en a des gratuits et des payants. Le choix n’est pas évident à la base car il faut se décider par rapport à la thématique de son site et des fonctionnalités qu’on aimerait y voir. En effet, il arrive que certains thèmes ne soient pas toujours compatibles avec toutes les extensions.

J’ai donc pris le parti de me concentrer uniquement sur quelques thèmes que je maîtrise dont Divi qui permet de réaliser n’importe quel site et le personnaliser tant il est modulable.

Qu’en est-il des extensions ?

Sur Jimdo, il faut se contenter de ce que la plateforme offre… Ce n’est déjà pas mal en soi mais il ne faut pas chercher à avoir plus.

Sur WordPress, c’est l’inverse, il existe une multitude d’extensions (gratuites ou payantes) vous permettant de réaliser n’importe quel site. Vous souhaitez un agenda ou un module de réservation sur votre site… c’est possible ! Vous souhaitez monter un annuaire, c’est possible également ! Utilisez votre site pour présenter votre catalogue immobilier ? Et oui, on peut le faire !

Pour le E-commerce, il existe un module sur Jimdo, mais sans aucune mesure avec la puissance que vous pouvez trouver sur l’extension WooCommerce !

Le référencement

Je l’ai constaté, Jimdo présente des pages clean et propres. Il est également possible de définir un titre et une description meta. De même le sitemap XML est aussi présent.

Sur WordPress, il vous faudra installer une extension SEO pour optimiser votre référencement. Je conseille ainsi l’excellent Yoast SEO que j’installe et configure sur chaque site que réalise. En plus de réaliser les opérations de base (titres et métas), il vous donne de précieux conseils pour améliorer la rédaction de votre contenu.

En effet, placer un titre et une description, c’est bien. Mais rédiger un contenu de qualité est autrement plus bénéfique pour votre référencement naturel ! Je vous invite par ailleurs à lire cet excellent tuto du plugin si le sujet vous intéresse.

Conclusion

WordPress contre Jimdo et consorts ? Qui est le gagnant finalement ?

Pour moi, il n’y a aucun doute possible car malgré de grandes possibilités et facilités avec les solutions hébergées telles Wix, Weebly ou Jimdo, WordPress est et restera incontournable.

Et cela pour une simple et bonne raison, en plus de tout ce qui précède: la liberté.

Freedom in english 😉

En effet, en créant votre site sur Jimdo, vous vous liez quasi à vie à cette entreprise… Votre site n’est qu’au final un « enfant » de la plateforme et bonne chance pour passer à une autre solution par la suite ! Vous avez intérêt à bien réfléchir et anticiper les changements qui pourraient avoir lieu sur votre site, et bien vérifier si la plateforme les supportera.

WordPress est une solution Open Source.

Cette phrase résume à elle seule pourquoi c’est devenu mon outil de prédilection pour créer votre site. Ici pas de limitation, pas d’abonnement à vie à un hébergeur ou Webmaster. Le site vous appartient, vous pouvez très facilement l’exporter, le sauvegarder et le migrer sur un autre serveur.

En tant que développeur web, il était aussi important pour moi de pouvoir toucher au code et dans certains cas l’améliorer. Ajouter un comportement particulier, améliorer un autre, créer du contenu spécifique…

Tout ça est évidemment possible avec WordPress.

Vous hésitez encore ? Et si nous en discutions ensemble ?

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager !

Et si vous demandiez le diagnostic de votre site ?

Prenez RDV et nous analyserons ensemble votre site web actuel (ou celui à créer…) . C’est une heure de conseil gratuite que je vous offre, profitez-en dès à présent !

OK